Histoire | 25 mai 2015 | 28 vues

Histoire

Dès l’époque carolingienne un petit village à flanc de coteau, groupé autour de l’église Saint-Romble, fut nommé par déformation populaire du même mot, Saint-Cère, qui donnera Sancerre.
Étienne de Champagne, 1er Comte de Sancerre, au XIIème siècle construisit un château fort au point culminant de la colline, instinctivement une ville haute s’établissait recherchant sécurité et protection. Il ne tarda pas à fortifier la ville d’une épaisse muraille, qui joua un rôle prépondérant au Moyen Âge. Sancerre l’imprenable, surveillant la Loire.
Guerre de Cent ans, guerres de religions, siège mémorable de sept mois en 1573 (13 janvier-19 août) de la cité devenue huguenote, soulèvement royaliste dit « La petite Vendée Sancerrois » pendant la Révolution, furent les événements les plus marquants de son histoire du XIIè siècle à la fin du XVIIIè siècle.
A partir de cette période, Sancerre n’était plus qu’une cité humiliée qui perdit son importance stratégique et dût se soumettre aux lois de l’État malgré son caractère frondeur.
En ce début de 3ème millénaire Sancerre demeure une cité où il fait bon vivre et qui se découvre toujours avec beaucoup de plaisirs à travers ses petites rues moyenâgeuses, étroites et pittoresques, aux noms qui chantent.

Portfolio

  •  '(c) Marie Sancerre'
  •  '(c) Marie Sancerre'
  •  '(c) Marie Sancerre'

Intégration Clic-en-berry 2017 |